Accueil du site > Notre association > Le mot du président

Le mot du président

samedi 24 novembre 2012, par Nicolas Prévost

Soyez les bienvenus sur notre site !

L’association Frontenac-Amériques a été créée le 6 juin 2004, le jour du 60ème anniversaire du débarquement américain et canadien en Normandie. Elle a pris le nom de Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France au XVIIème siècle, auquel nous avons ajouté le mot « Amériques », au pluriel, pour bien montrer notre intérêt pour l’ensemble du continent américain.

L’objectif de notre association est de promouvoir toutes les cultures francophones américaines. Particulièrement à notre époque, nous mesurons à quel point il est important de défendre la diversité culturelle contre l’uniformisation. L’engagement québécois pour soutenir la langue française a été à ce titre remarquable.

Les cultures francophones d’Amérique sont diverses mais parfois en danger. En Amérique du Nord, hors du Québec et de l’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon, il existe une dispersion francophone minoritaire et fragile. Les Acadiens du Nouveau-Brunswick, qui vivent près de la frontière du Québec, sont les seuls à pouvoir vivre convenablement en français. Il est en effet douloureux de constater que les autres francophones américains sont souvent menacés d’assimilation, notamment au Manitoba où un grand nombre de francophones parle anglais à la maison. De même, en Louisiane, en dépit d’un certain intérêt pour l’héritage historique français, les francophones de langue maternelle ont presque disparu, et il est de toutes façons impossible de vivre en langue française dans un État des États-Unis. Et comme le disent certains cajuns, nous vivons « dans le ventre du dragon ».

Les autres territoires francophones américains appartiennent à la zone caraïbe. Haïti est un état indépendant alors que la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane sont des Départements d’Outre-Mer français. Notre association s’intéresse aussi beaucoup à ces territoires, riches d’une très grande littérature et d’une histoire passionnante.

JPEG - 9.8 ko
La rue de l’Amérique Française à Québec

Contrairement aux idées reçues, la langue française est donc bien présente sur le continent américain. Si on additionne les populations du Québec (8 millions d’habitants), du Nouveau-Brunswick acadien (400.000 habitants), de Saint-Pierre-et-Miquelon (7.000 habitants), d’Haïti (8,2 millions d’habitants), de la Guadeloupe (450.000 habitants), de la Martinique (430.000 habitants) et de la Guyane française (200.000 habitants), on arrive à un total de 18 millions de francophones américains. Bien entendu, rapporté à la population totale du continent américain (900 millions d’habitants), ce chiffre peut paraître faible (2 % de la population) et sans commune mesure avec l’espagnol et l’anglais. Mais ce pourcentage n’est nullement significatif, et faire connaître cette grande richesse culturelle nous semble un défi passionnant. D’ailleurs, l’intérêt des Français pour la francophonie augmente toujours plus, comme en témoigne par exemple le nombre important d’échanges professionnels et culturels qui ont lieu avec le Québec.

Charles de Gaulle disait : « Le fait que la langue française perdra ou gagnera la bataille au Canada pèsera lourd dans la lutte qui est menée pour elle d’un bout à l’autre du monde. »

Pour notre association, la langue française doit être une langue d’avenir en Amérique, comme partout dans le monde.

Nous vous invitons maintenant à parcourir notre site ! Si tous ces sujets vous intéressent, si vous avez des idées ou des projets, n’hésitez pas à nous rejoindre, nous serons particulièrement heureux de vous accueillir parmi nous. N’oubliez pas non plus de nous laisser vos impressions sur notre livre d’or !

Nicolas Prévost,
président de l’Association Frontenac-Amériques
professeur d’histoire-géographie

© Association Frontenac-Amériques. | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0